Avant de découvrir l’Inde et plus précisément le Rajasthan, j’observais un phénomène étrange qui touchait des personnes qui rentraient d’Inde. Ils étaient souvent habillés avec des vêtements amples aux couleurs improbables et avec des sandalettes que même les moines n’oseraient plus porter… bref le genre d’accoutrements que tu voudrais juste avoir quand tu es invité à une soirée déguisée sur le thème « vide grenier ». Le deuxième truc chelou, c’était leur discours : « tu vois, l’Inde c’est formidable, tu te rends compte que tu n’as besoin de rien pour vivre, juste prendre le temps… depuis que je suis rentré, je suis dégouté d’aller dans les supermarchés, toute cette abondance de tout, alors qu’eux ils n’ont rien….Ils te sourient tout le temps, ils sont vraiment heureux alors que nous, on a tout et on se plaint tout le temps… Je voudrais y retourner pour vivre dans un ashram ; bon pour l’instant, je me suis mis aux Asanas pour le Pranayama parce que je crois beaucoup à la Dhyâna pour nettoyer mon être intérieur… »

D’accord…A l’occas’, tu me donneras le nom de ton dealer, j’ai rien compris mais ça a l’air super cool ton truc.

Comme pour l’Amour est dans le pré, je te fais un update : « mais que sont-ils devenus ? » parce que je te sens très inquiet…

Et bien, non, ils ne sont pas aller vivre dans un ashram, ils sont tous retournés dans les supermarchés et ils se plaignent toujours autant quand la 4G ne passe pas… Bref, cet état aura duré autant que la potion magique sur les gaulois.

Mais alors, pourquoi ils ont presque tous développé ce même sentiment ?

J’ai un avis sur la question mais c’est juste mon opinion.

Pour ce que j’ai vu de ce pays, essentiellement le Rajasthan, c’est une région qui offre des trésors de monuments, palais, paysages, je te raconte tout ça dans mon récit de voyages, si ça t’intéresse. Le dépaysement est total, c’est un pays qui ne ressemble à aucun autre, les vêtements, les coutumes, tout y est très singulier…donc très attirant… Il est vrai que la population est accueillante, le tourisme, ils en vivent et ils connaissent bien les attentes des occidentaux. Mais derrière tout ça, cette jolie façade, que se passe-t-il ?

Je pense qu’il faut se poser les questions suivantes :

Est-ce qu’on accepterait ce Karma, cette philosophie de vie, naître dans une caste basse, type intouchable, et attendre la prochaine vie en espérant naître « mieux ». Alors oui, les hindous nous sourient, ils sont gentils mais pourquoi ? parce qu’ils sont vraiment heureux dans leur vie ou parce qu’un de leurs nombreux Dieux le leur rendra…

Est-ce qu’on pourrait, nous occidentaux, suivre les préceptes hindouistes…. Avant de partir, j’avais lu un bouquin sur le sujet, histoire d’être moins perdue sur place. Morceau choisi : « Le fruit intime de la venue de l’Avatar est obtenu par ceux qui ont appris de Lui la véritable nature de la naissance divine et des oeuvres divines, et qui devenant, en leur conscience tout pleins de Lui et prenant refuge en Lui de tout leur être, manmayâ mâm upashritâh…. » ( la bhagavad-gita, Shri Aurobindo). Heu….Avatar ? … tu veux dire le film ?

En tant que femme, est ce que je voudrais y vivre ? Nous connaissons tous le traitement infligé aux femmes, la non considération de celles-ci dans la société indienne, les viols collectifs, les mariages forcées… Quand je suis arrivée à New Delhi, en me promenant dans la ville avec 2 nanas compatriotes, nous nous sommes faits interpellées par le jeune homme qui nous avait fait la visite de la ville, un jeune homme plutôt moderne, je pense issu d’une caste supérieure, ils nous a demandé, vu que nous voyagions sans mari, si nous étions célibataires, ce à quoi nous avons répondu majoritairement oui. Il a eu ce regard dédaigneux et cette réponse comme si nous étions des femmes « perdues » : « ah ! vous êtes venues ici chercher des hommes! »

Ce système est choquant et intolérable, même si les indiennes sont magnifiques, qu’elles sourient, que leurs saris sont sublimes, je les plains et j’admire vraiment le courage des femmes, des associations qui militent contre ces coutumes d’un autre âge !

Donc NON, l’Inde n’a pas changé ma vie, c’est un voyage qui m’a enrichit comme tous les voyages que j’ai fait jusqu’à présent et que je ferais plus tard mais ça c’est une autre histoire…