Si tu cherches des conseils pour une valise de voyage réussie et bien, FUIS, PARS, quitte cette page !!!!!!! c’est un ordre !!!!!!

Quand j’étais plus jeune, attention « le discours de la vieille, le RETOUR ! » Donc quand j’étais plus jeune et que je partais 2 jours, une semaine ou un mois, je prenais à peu près le même nombre d’affaires. Genre, si je ne prenais pas les fameuses laines pour les soirées fraiches, les 15 paires de chaussettes pour 4 jours, parce-que si tu mets deux jours d’affilée la même paire et bien, tu pouvais en mourir, ça pouvait me gâcher les vacances ! Et ça, ça vaut pour les sous-vêtements, les tee-shirts, etc, etc…

Et alors, si tu es du style « j’ai absolument besoin de 5 gels douches, 3 shampooings, 8 mascaras différents, 3 eyeliners, 1 lisseur, 2 démaquillants, 14 rouges à lèvres, la crème hydratante pour le corps, pour le visage, celle pour les pieds, celle pour les mains, celle pour les coudes » (oui ça existe !)… petit conseil, va voir un psy. Tu vas me dire : « pfff… ça n’existe pas, c’est n’importe quoi…. » Je te dis que c’est possible et si tu veux des preuves, va sur Youtube et écoute les conseils des youtubeuses beauté sur « comment faire sa valise » ! Tu verras, c’est un autre monde, une autre dimension, en fait c’est pas la 7ème compagnie mais la 7ème dimension !

Au final, tu te retrouves avec une valise de 25 kg, à porter et qui t’emm**de… Le pompon sur la cerise, c’est, si jamais tu achètes des souvenirs sur place et que tu n’as pas un bac+12 en Tétris, t’es complètement foutu, t’as plus qu’à aller t’acheter une deuxième valise.

Ensuite, tu as la règle d’or qui te dit : « tu prépares ce que tu penses nécessaire et tu enlèves la moitié. » Le tout, c’est de garder la bonne moitié ! ça reste quand même problématique !

Pour ma part, je suis aujourd’hui, une adepte du minimalisme. Alors le minimalisme, c’est écologique, économique et bla bla bla… en fait, je suis minimaliste parce-que je n’aime pas me transformer en sherpa, avoir le souci de « qu’est ce que je fais de ma valise quand je suis en vadrouille », de devoir fouiller pendant des heures pour trouver mon chargeur de téléphone, … Bref, c’est l’angoisse !

Lors du voyage au Maroc, nous avons voyagé avec Ryanair, tu sais la compagnie grâce à laquelle ton billet te coûte 3 fois rien sauf si tu as le malheur d’avoir une valise qui ne passe pas en cabine, de ne pas avoir imprimé ton billet, de vouloir un verre d’eau ou pire, un paquet de chips ! Si jamais ça t’arrive, tu te retrouves avec un aller Marseille – Marrakech à 759 euros… En conséquence de quoi, tu y réfléchis beaucoup plus sérieusement à ta valise et à tous tes trucs « hyper indispensables »…ou pas que tu veux emmener. En parlant de Ryanair, je ne crache pas dans la soupe car c’est une compagnie que j’utilise de temps en temps mais le concept « bien huilé » de l’hôtesse qui juste avant d’embarquer te dis : « ah mais il fallait imprimer votre billet » ou « votre valise a 2 centimètres de trop » ou que sais-je… « ça vous fera 50 euros si vous voulez partir ! » mais conn**se, ça fait 2 heures que je fais le plancton à attendre ton avion qui a, en plus, 1 heure de retard et tu me dis ça maintenant !!!!!!! ahhhhhhhhh !!!!!!!!!

Un peu de calme… Revenons à nos moutons, en plus, c’était un voyage itinérant, donc rien que de penser à trainer ma « maison » telle une tortue, ça m’a filé le cafard direct ! et j’étais pas encore partie !
Du coup, je me suis dit que j’allais porté mon sac à dos 20 litres, celui que tu portes quand tu pars en randonnée pour la journée. Après tout, ce voyage ne durait que 8 jours !
Alors, je me suis convaincue que « mon essentiel » pour voyager se limitait à : mon passeport, de l’argent, le billet d’avion Ryanair, l’appareil photo, le téléphone et après le reste n’est que futilité !
Tu restes perplexe à cette dernière idée ? si jamais, il te manque des trucs et bien je vais te donner un scoop ! Attention, ouvre tes écoutilles : dans la majorité des pays que tu visiteras, des marchands de fringues, d’électroniques, des points wifi, tu trouveras !!!!!!
Ailleurs aussi, ils s’habillent, ils mangent, ils ont des téléphones et internet ! je sais, c’est un truc de fou !
Bref ils ne sont pas plus cons qu’en France, ils savent vendre aussi aux touristes ! Et en plus, dis-toi que tu participes à leur économie locale !

Au retour du Maroc, je me suis rendue compte que je n’avais même pas utilisé la totalité des quelques futilités que j’avais prises, incredible !
Comme quoi, le plus important quand tu voyages, c’est ce que tu vas vivre, et pas ce que tu auras emporter avec toi ou tous les souvenirs matériels que tu pourrais ramener. Tu vas me dire : « mais je le sais ça, c’est du réchauffé ta phrase… » Et tu as raison, le savoir c’est une chose mais l’appliquer…ça… c’est une autre histoire !